BONNET DE DOUCHE, MARLENE

ENTRECASTEAUX, PROVENCE, FRANCE

Saturday 26 May 2012

JUDD STREET TIGERS 163-3 vaincu ENTRECASTEAUX 99-7 par 64 pistes

Sunday 27 May 2012

JUDD STREET TIGERS 138-6 dessine avec ENTRECASTEAUX 249-7

Ceux-ci, sont donc les aventures de l’equipe anglaise  de cricket celebre, La Judd Street Tigres, en tournee dans la sud de la France, ou ils sont restes invaincus au cours du week-end.

Conduire apres le vol a Marseille, et apres un agreable dejeuner a Aix-en-Provence, les touristes ont ete accueillis par une tempete aux proportions apacalyptiques, avec des grelons de la taille des cubes de glace! Sacre bleu!!  Mais la chaleur seche du terrain a temps pour le match de samedi 20/twenty, laquelle les Tigres ont gange confortablement grace a un 66 invincibilitie d’agir skipper Chris Wright et un 32 rapide de Simon Warren, un peu excentrique 15 de Richard Burgess, plus 12 non pas par de James Lord, qui Wrighty assistee d’ajouter 74 dans les 7 dernieres acquisitions.

Le cote de la maison etaient deux corps court et furent bientot en difficulte au bowling skiddy de Dave Scally, qui a termine avec 3-31 de ses 4 overs, en depit de 18 venant de son plus dernier. Stewart Taylor, Andy Cox et Jimmy Carter ont tous pris un guichet chacun, comme l’a fait Phil Hill, en depit d’une effroyable au cours six wides et une balle non!  Merde!!  Entrecasteaux du mal a partir avec 33 et 25 le capitaine Gregory pas a partir Oakwell.

Le match de dimanche etait de 35 overs et Entrecasteaux amasse une enorme 249-7, avec 179 sable a partir des 18 dernires acquisitions apres Andy Cox avait empoche trois guichets au debut, y compris une belle peche, la plongee de gardien Justin Norcott. Toutefois, l’international francais Chaminda Perera a profite pleinement des limites a court et un peu de bowling en moyenne a 119 marteau, dont 12 avant de se retirer six, a. Warren et Carter ont ete parmi les guichets de nouveau et il y avait des captures pour Taylor et Wright.

Les touristes n’ont jamais ete vraiment a la cadence que l’ouverture melon R Perera a rejete Norcott, Taylor, Lord et Warren de quitter la response a 57-4 chancelante, si celui-ci a frappe 35 autres impressionnante.  Wright (49) et Carter (20*) restaure une certaine fierte que le ciel s’assombrit et les quatres cavaliers a cheval dans vue une fois de plus.  Cette paire a ajoute 70 pour le guichet sixieme en 10 overs comme un vent puissant se mit a souffler et la pluie dure descendit. Wright etre pris dans la profondeur de ce qui s’est avere etre la derniere boule du jeu avant de les torrents sont venus. Quelle tempete!  Quelle dommage!

Un grand merci a Steve Rennie pour l’organisation des vois et Stewart Taylor pour le tri du lodgement. Heureusement, il n’ya eu aucun incident a signaler controverses, s’il y avait une aventure amoureuse embarrassante entre Monsieur Hill et le local mutt Ralph, qu’on croit etre juste un amour de vacances. Ooo la la!!

(Apologies for lack of accents and general grammar, but my keyboard doesn’t do French!)

Advertisements

3 thoughts on “BONNET DE DOUCHE, MARLENE

Add yours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: